Alzheimer…

Retrouvez ici toutes les dernières infos sur
Alzheimer, la Dépendance et l’Aide aux aidants.


Un test sanguin pour un diagnostic précoce?

10174-prise sang5



Le diagnostic de la maladie d'Alzheimer pourrait être basé sur un simple test sanguin permettant d'identifier la présence de protéines neuronales.


L'une des raisons pour lesquelles nous n’arrivons pas à trouver un traitement efficace contre la maladie d'Alzheimer est que les traitements débutent trop tard par rapport à l'apparition de la pathologie, selon Mathias Jucker, chercheur au Centre Allemand pour les Maladies Neurodégénératives.

Son groupe de recherche, en collaboration avec l’Université médicale de Washington, propose une nouvelle méthode qui permettrait de diagnostiquer la maladie plusieurs années avant l’apparition des premiers symptômes cognitifs, grâce à un simple test sanguin.

Les résultats de l'étude ont été publiés le 21 janvier dans la revue Nature Medicine.



A la recherche d’un biomarqueur dans le sang

Le principe sur lequel reposent les chercheurs est assez simple. La maladie d'Alzheimer, comme toutes les maladies neurodégénératives, est caractérisée par la mort de neurones. Les restes de ces cellules neuronales vont dans le sang ou ils sont rapidement dégradés. Parmi ces restes il y a une protéine, appelée neurofilament, qui est très résistante et reste en circulation dans le sang sans être détruite.

Les chercheurs se sont demandé si une augmentation de neurofilaments pouvait être identifiée dans le sang des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et dans ce cas, combien de temps avant l'apparition des premiers symptômes. En effet, la mort neuronale survient environ 15 ans avant le début du déclin cognitif.



Un diagnostic des années avant l'apparition des symptômes

Pour mener cette étude, les chercheurs ont analysé la quantité de neurofilaments dans le sang de 243 personnes porteuses de variations génétiques responsables de la maladie d'Alzheimer à un stade précoce. Il s’agit de personnes qui vont probablement développer une forme rare d’Alzheimer héréditaire et précoce. La quantité de neurofilament a été comparée au taux de protéines dans le sang de personnes non porteuses des mutations.

La quantité de protéines augmente chez les sujets porteurs de mutations et la différence par rapport aux personnes ne présentant pas la mutation est détectable même 16 ans avant le début des premiers symptômes.

Chez les sujets porteurs de mutations, la quantité de protéines augmente avec l'apparition des symptômes et est associée à des modifications de l'anatomie du cerveau. En effet, un taux élevé de protéines correspond à l’amincissement de certaines régions du cortex cérébral.


Un test standard dans la clinique neurologique à l'avenir ?

Le neurofilament neuronal pourrait donc être utilisé comme marqueur biologique de la maladie d’Alzheimer précoce et probablement sporadique  - pas héréditaire, la forme plus commune d’Alzheimer- mais aussi d’autres pathologies, telles que la maladie de Huntington et la sclérose en plaques.

Un test pour détecter la présence de protéines dans le sang "pourrait facilement faire partie d'un dépistage dans la clinique neurologique", selon Brian Gordon, l'un des auteurs de l'étude.

En effet, un kit pour détecter la présence de neurofilament est déjà disponible, mais il n’a pas reçu l'approbation de la FDA. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer à partir de quelle dose le neurofilament est un signe de la maladie.

Poursuivre la lecture sur Allo-Docteur 
 








Dernier article de chaque catégorie:

Voir les autres articles sur Alzheimer…


L’APA 2019/2020



montant-APA-820x539


Comment est calculé le montant de l’APA à domicile ?

L’éligibilité à l’allocation personnalisée d’autonomie, APA, n’est pas soumise à condition de ressources, mais le montant de l’aide est calculé sur la base des ressources mensuelles du bénéficiaire.

Pour un couple, les revenus du conjoint, concubin ou partenaire pacsé sont aussi pris en compte. Le total est alors divisé par 1,7 pour calculer l’APA de l’allocataire.

À domicile, le montant de l’APA est égal à celui du plan d’aide (fixé par l’équipe médico-sociale) diminué d’une participation du bénéficiaire de l’allocation.

MONTANT APA = PLAN D’AIDE – PARTICIPATION

Le pourcentage de la participation du bénéficiaire et le montant de l’APA versée par les services du département sont indiqués sur la notification de décision envoyée après instruction du dossier d’APA.

La participation financière du bénéficiaire dépend de ses revenus.

Revenus mensuels du bénéficiaire

Participation du bénéficiaire

Jusqu’à 810,96 € (valeur de l’ASPA au 1er avril 2018)

Participation nulle

Entre 810,96 € et 2 986,58 €

La participation croît progressivement de 0 à 90 % du montant du plan d’aide de l’APA

Au-delà de 2 986,58 €

La participation s’élève à 90 % du montant du plan d’aide de l’APA

 Quelles sont les ressources prises en compte pour le calcul de l’APA ?

Les revenus pris en compte dans le calcul de l’APA sont :

  • les ressources indiquées sur l’avis d’imposition (ou de non-imposition) : pension, retraite complémentaire
  • les produits de placement à revenu fixe, soumis à prélèvement libératoire (compte sur livret, bon du Trésor…),
  • les biens ou capitaux ni exploités ni placés (sauf résidence principale) : on calcule les revenus qu’ils produiraient s’ils étaient placés, en fonction d’un barème légal (50 % de la valeur locative pour les immeubles bâtis, 80 % pour le non bâti, 3 % des capitaux), biens mobiliers (objets d’art, bateau…)

Les ressources suivantes ne sont pas prises en compte :

  • retraite du combattant,
  • pensions attachées aux distinctions honorifiques,
  • aides au logement,
  • aide financière des enfants,
  • capital décès…

Un abattement pour les plans d’aide importants

Depuis la réforme de l’APA intervenue dans le cadre de la Loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, les personnes dont le montant du plan d’aide de l’APA est élevé bénéficient d’un abattement :

  • pour la partie du plan d’aide comprise entre 350 € et 550 €, la personne âgée reçoit un abattement dégressif de 60 % au maximum pour les revenus immédiatement supérieurs à l’ASPA, jusqu’à 0 % pour un revenu égal à 2 986,58 €,
  • cet abattement s’élève à 80 % pour la partie du plan d’aide supérieure à 550 €.

Comment calculer l'APA en maison de retraite ?

Rappelons que depuis la réforme de 1999, les prix d’une maison de retraite de type Ehpad se décomposent en 3 parties :

  • tarif d’hébergement,
  • tarif soins,
  • tarif dépendance : seules les dépenses correspondant à ce dernier sont prises en compte dans le calcul du montant de l’APA.

En établissement, l’allocation de l’APA correspond à la différence entre le tarif dépendance de l’établissement et la participation laissée à la charge du bénéficiaire, celle-ci dépendant de son degré de dépendance (GIR), évalué à l’aide de la grille AGGIR. Les revenus du conjoint sont aussi pris en compte, le cas échéant. Le total est alors divisé par deux pour calculer l’APA de l’allocataire.

MONTANT APA = TARIF DÉPENDANCE – PARTICIPATION

Le calcul du montant de l’APA 2019 en Ehpad varie selon les revenus (voir les ressources mensuelles prises en compte dans la partie calcul de l’APA à domicile) :

Revenus mensuels du bénéficiaire

Participation du bénéficiaire

Jusqu’à 2 472,04 €

égale au tarif dépendance de l’établissement pour les GIR 5 et 6 (TD 5/6)

Entre 2 472,04 € et 3 803,14 €

égale au TD 5/6, auquel s’ajoute 0 % à 80 % de la différence entre le tarif dépendance de l’établissement pour le GIR (TDGIR) du bénéficiaire et le TD 5/6

Au-delà de 3 803,14 €

égale au TD 5/6 plus 80 % de la différence entre le TDGIR et le TD 5/6

Comment l’allocation de l'APA est-elle versée ?

Le montant de l’APA est versé mensuellement aux bénéficiaires ou aux professionnels prenant en charge les dispositions du plan d’aide.

C’est le Conseil départemental du lieu de résidence de la personne âgée qui verse l’APA. Cette allocation est financée par le budget du département.

On notera deux cas particuliers dans l’attribution de l’APA :

  • Plusieurs versements d’APA peuvent être cumulés dans la limite de quatre mensualités par an, notamment pour financer du gros matériel.
  • En cas d’urgence sociale ou médicale, l’APA est attribuée à titre provisoire pour un montant forfaitaire jusqu’à l’expiration du délai de deux mois prévu pour l’instruction de la demande. Le montant de l’APA est alors fixé à 50 % de l’allocation maximale attribuée en GIR 1 (soit 868,57 € en 2019).

Le montant de l’APA permet de couvrir le besoin d’aide quotidienne d’une personne âgée pour accomplir les actes essentiels de la vie courante :

  • À domicile, l’allocation de l’APA est affectée à la couverture de dépenses de toute nature relevant du plan d’aide : rémunération de l’intervenant d’aide à domicile (aide-ménagère, garde de nuit, etc.), accueil de jour, accueil temporaire, adaptation du logement, aides techniques, etc.
  • En établissement, le montant de l’APA couvre une partie du tarif dépendance de l’établissement, correspondant au degré de perte d’autonomie de la personne qui en bénéficie.

 

Quel est le plafond de l'APA ?

Le montant mensuel des plans d’aide à domicile ne peut dépasser les plafonds de l’APA suivants :

  • GIR 1 : 1 737,14 € ;
  • GIR 2 : 1 394,86 € ;
  • GIR 3 : 1 007,83 € ;
  • GIR 4 : 672,26 €.

Le montant maximum de l’APA est rarement celui que vous recevez. N’hésitez pas à utiliser notre simulateur de l’APA, pour en savoir plus sur le montant de votre allocation en fonction de votre GIR.

CALCULER L’APA EN LIGNE 

Voir les autres articles sur la Dépendance…


« Elle m’a appris à m’assoir dans le présent »


Michel Mompontet est journaliste et grand reporter.
Il raconte l'histoire de sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer


michel-mompontet-dans-la-maison-de-sa-mere-a-dax-pose-a-cote-de-son-aide-memoire-la-une-du-livre


Le "voyage en Amnésie" de Michel Mompontet a débuté lorsque sa mère, Geneviève, l'appelle un soir. 

Elle est confuse et tient des propos incohérents.
Plus tard, le journaliste et grand reporter apprendra que sa mère souffre de la maladie d'Alzheimer.

En position d'aidant auprès de sa mère, il choisit alors de tout noter, de tout enregistrer, de devenir "le greffier de sa mémoire en fuite".
Et si pour beaucoup d'aidants familiaux, la vie quotidienne avec le malade est souvent difficile et douloureuse, Michel Mompontet, lui, évoque beaucoup de moments de bonheur partagés avec sa mère, et notamment un été vécu comme un "moment de grâce".

Le récit de Michel Mompontet est certes chargé d'émotion mais il n'est pas triste.
Le journaliste livre une magnifique histoire filiale et un inoubliable portrait de femme.
Une mère qui, malgré le mal qui la ronge, se bat avec une énergie incroyable et garde son sens de l'humour en toute situation.
Michel Mompontet avouera d'ailleurs que "la femme nouvelle qui est à mes côtés, si elle me déroute, me plaît d'avantage que l'ancienne".

Michel Mompontet était l'invité d'Enquête de santé ce mardi 9 avril.
Retrouvez l'intégralité de son interview en vidéo sur Allo-Docteur 

Livre :

  • L'étrange et drolatique voyage de ma mère en Amnésie
    Michel Mompontet
    Ed. JC Lattès, avril 20

Voir les autres articles sur les Aidants…


GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.