La Musique apaise les personnes atteintes



La musique est recommandée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Écouter leurs morceaux préférés les apaise et réduit leur consommation de médicaments tranquillisants.



Plus de musique, moins de médicaments

Ce type de musicothérapie a été expérimenté dans une centaine de maisons de retraite américaines où la moitié des pensionnaires (soit 25 000 personnes souffrant de maladie d’Alzheimer ou d’une autre démence) adhérait au programme musical.
À l’issue d’une période de 6 mois, les malades ayant écouté régulièrement leur playlist personnalisée ont réduit leur consommation de médicaments par rapport aux sujets témoins.
Les auteurs de cette étude indiquent que le nombre de personnes ayant arrêté de prendre des antipsychotiques s’est accru dans le groupe musicothérapie, atteignant 20 %, alors qu’il est resté stable parmi les autres résidents.
Cette tendance s’observe aussi avec les anxiolytiques.
Quant aux problèmes de comportements, ils ont diminué parmi les personnes ayant régulièrement écouté leur musique préférée.

Moins de médicaments, moins d’effets indésirables

Cette évaluation d’une intervention en musicothérapie auprès des personnes  atteintes d’une démence est particulièrement encourageante.
L’écoute musicale représente une stratégie simple, peu couteuse à mettre en place et capable de donner des résultats particulièrement intéressants.
En effet, la prise médicamenteuse est rarement dénuée d’effets secondaires et ces derniers sont augmentés chez les personnes âgées souvent polymédicamentées, avec un risque élevé d’interactions entre les différents médicaments.
À titre d’exemple, les chutes augmentant le risque de perte d’autonomie et l’entrée dans la dépendance sont fréquentes chez les consommateurs de médicaments, et particulièrement d’antipsychotiques.

Source:
The American Journal of Geriatric Psychiatry


GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.