Espoirs déçus… 

8197-embryon embrysoscope1

Espoirs déçus d'un anticancéreux dans le traitement de la maladie d'Alzheimer.

En février 2012, une équipe de chercheurs américains annonçait dans la revue américaine Science avoir découvert qu'un médicament contre le cancer restaurait rapidement les fonctions cérébrales normales de souris de laboratoire atteintes de l'équivalent d'Alzheimer.

Une étude qui avait soulevé beaucoup d'espoir: 

Merci de vous reporter à l'article :

L'anti-cancéreux…sur la souris 

Quatre publications de différentes équipes de chercheurs internationaux, publiés dans l'édition du 24 mai de la revue Science, portent aujourd'hui un coup à la crédibilité de cette étude, puisqu'elles annoncent ne pas avoir réussi à en reproduire les résultats.

"Nous voulions reconstituer cette étude, pour voir si nous pouvions l'exploiter, mais nous n'avons pas réussi", a déclaré David Borchelt, professeur de neurosciences à l'Université de Floride, considérant qu'il fallait que cet échec soit rendu public.

Pour trois équipes, les souris de laboratoires traitées avec du bexarotène, aucun effet n'était noté sur leurs plaques amyloïdes, signalaient les chercheurs dans leurs articles.

Une quatrième équipe de chercheurs a cependant annoncé remarquer une amélioration de la santé mentale des souris, sans pouvoir confirmer qu'elle étaient due au traitement, a précisé Ilya Lefterov, professeur agrégé de l'Ecole des études supérieures en santé publique de l'Université de Pittsburgh.

Ces nouvelles études devraient servir de mise en garde aux médecins souhaitant prescrire de la bexarotène comme traitement à leurs patients atteints de la maladie d'Alzheimer, ont souligné les chercheurs.


Merci de poursuivre la lecture de cet article sur le site: 

Allo-docteur 

également sur le site:  Doctissimo 



GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.