La tête d'un ver décapité repousse… avec sa mémoire !


Planaires

Visant à fabriquer de nouveaux organes pour remplacer ceux qui se révèlent défectueux, la médecine régénératrice est un domaine en pleine expansion. Un domaine qui pose aussi des questions inattendues lorsqu'il touche au cerveau : pour les personnes souffrant d'une maladie neurodégénérative comme la maladie d'Alzheimer, qu'arrivera-t-il aux souvenirs stockés depuis l'enfance lorsqu'on repeuplera le cerveau avec des neurones tout neufs issus de cellules souches ? Les informations seront-elles perdues comme des archives brûlées ou bien parviendront-elles à être conservées grâce à une sorte de mémoire dynamique en constant remodelage ?


La réponse à ces questions fascinantes pourrait bien venir de... vers. 

Plus précisément des planaires*, des vers plats d'eau douce qu'affectionnent les biologistes pour plusieurs raisons.Tout d'abord parce que ces organismes, malgré leur aspect rudimentaire, ont avec nous plus de points communs qu'on pourrait l'imaginer : les planaires sont dotées d'un cerveau centralisé, avec une transmission synaptique et une gamme de neurotransmetteurs que l'on retrouve chez les vertébrés. Ensuite, elles peuvent percevoir assez finement leur environnement. Certes leurs yeux sont assez peu perfectionnés mais ces animaux sont également sensibles aux variations chimiques, aux vibrations, aux champs électrique et magnétique. Enfin – et c'est le point que les scientifiques préfèrent chez les planaires –, ces invertébrés sont capables, grâce à de formidables cellules souches, les néoblastes*, de se régénérer entièrement, y compris à partir d'une toute petite portion de leur corps. Ainsi, quand leur tête a été amputée, elle repousse en quelques jours.

On commence à voir où les chercheurs veulent en venir car qui dit tête, dit cerveau et mémoire. 

Pierre Barthélémy 


Cet article est à poursuivre en intégralité sur Passeur de sciences 

Glossaire:

  • Les planaires sont des vers plats aquatiques appartenant à plusieurs espèces dans la classe des Turbellaridés. Elles peuvent être nageuses ou rampantes, et vivre en mer, en eau douce, ou dans les sols très humides. Wikipédia 
  • Un néoblaste est une cellule indifférenciée qui assure la reconstitution de tissus lésés ou amputés chez les espèces à fort pouvoir de régénération . 
GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.