Repérer les premiers signes… 



Alzheimer : repérer les premiers signes dans la vie quotidienne

Alzheimer

SOURCE image 


Pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, les tâches quotidiennes deviennent progressivement difficiles.
Et ces premiers signes de dépendance peuvent s’installer jusqu’à dix ans avant le diagnostic, selon une étude française. 


  Des difficultés pour téléphoner, utiliser les transports ou encore prendre ses médicaments… 
Ces petits signes du quotidien méritent d’être surveillés car ils peuvent permettre d'identifier les patients les plus à risque de développer une démence.
C’est la conclusion d’une étude publiée le 20 septembre 2016 par l’agence Santé Publique France dans leBulletin Epidémiologique Hebdomadaire.
Les travaux, menés par une équipe de recherche bordelaise, portent sur le suivi de 3.800 personnes pendant 27 ans.

Les chercheurs ont montré que quatre tâches du quotidien étaient particulièrement difficiles, "plusieurs années avant le stade démence" : gérer son budget, prendre les transport, passer un appel et prendre ses médicaments.
A ce stade, la personne peut encore les faire, mais plus lentement.

Ces difficultés seraient donc des marqueurs "prédictifs" forts de démence, selon les chercheurs.
D'autres marqueurs de la maladie existent, comme les signes biologiques ou cliniques.
Mais le diagnostic reste néanmoins long et difficile à poser.
L'analyse des tâches quotidiennes devrait donc compléter cet examen.
S’il n’existe aucun traitement contre Alzheimer, la prise en charge précoce permet néanmoins de ralentir l’évolution de la maladie.

Un outil de diagnostic supplémentaire  

A priori, ces difficultés de tous les jours peuvent être facilement repérables, mais elles restent peu précises.
A partir de quel moment se sent-on diminué ?
Le patient va-t-il s'en plaindre ?

"Des recherches doivent se poursuivre pour améliorer les performances prédictives d’un tel outil, notamment lorsque le clinicien est confronté à des situations particulières comme le grand âge, les déficits sensoriels sévères ou encore la dépression", indiquent les auteurs.

Environ 6% des plus de 65 ans sont touchés par la maladie d’Alzheimer.
Mais la tendance est à la baisse ces dernières années en Europe et aux Etats-Unis. Selon le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, cette amélioration pourrait être due à une meilleure hygiène de vie et prise en charge.  

Source :

http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2016/28-29/2016_28-29_5.html



GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.