La méthode Montessori adaptée aux personnes âgées 


Maria-Montessori

MARIA MONTESSORI 

Pertes de mémoire, troubles du langage… 


les symptômes de la maladie d'Alzheimer sont progressifs et entraînent peu à peu une perte d'autonomie chez le malade.
Pour aider ces patients, certaines maisons de retraite font appel à la méthode Montessori, souvent associée aux enfants.
Un neuropsychiatre américain l'a adaptée aux personnes âgées. Les principes, eux, restent les mêmes : valoriser les capacités, développer l'autonomie et laisser l'individu être acteur de sa vie.

Dans les maisons de retraite utilisant la méthode Montessori, peindre est bien plus qu'un passe-temps.
L'activité sert à valoriser les résidents atteints de la maladie d'Alzheimer.

"Une personne entre en maison de retraite car on lui dit qu'elle dans l'incapacité de faire des choses.
En lui proposant une toile pré-dessinée, l'objectif c'est qu'elle ait moins peur et qu'elle ne se retrouve pas en échec.
On lui prouve ainsi qu'elle est en capacité de faire des choses et que ce n'est pas parce qu'elle est en maison de retraite qu'elle est incapable", explique Mathilde Yen-Pon, animatrice.


La méthode Montessori porte le nom de son inventrice, Maria Montessori. 

Ce médecin italien a mis en place au début du XXe siècle une pédagogie destinée aux enfants.
Le principe : chacun décide seul et selon ses envies de ses activités.
Tout est fait pour favoriser l'autonomie et la confiance en soi.
Dans les années 90, un neuropsychologue américain, Cameron Camp, a adapté la méthode aux personnes âgées.

Dans cette approche, Alzheimer n'est pas vue comme une maladie, mais comme un handicap à compenser. 
Les résidents des maisons de retraite participent à la vie quotidienne comme dans leur vie d'avant.
Et si cette méthode n'est pas un remède miracle, elle serait bénéfique pour la santé comme le confirme le Dr Muriel Haudecoeur, médecin gériatre : "Il y a un impact sur les troubles du comportement, sur les périodes d'agitation, d’agressivité. 
Et globalement, on diminue la consommation de psychotropes au sens large, les antidépresseurs et surtout les benzodiazépines, tous les médicaments qui peuvent apaiser l'angoisse".
En France, plusieurs centaines de maisons de retraite utilisent la méthode Montessori.


À lire:  SilverEco 

GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.