La séance d’Art-thérapie

L’art-thérapie, c’est encourager des gens à dessiner, pour les aider à aller mieux.

Certes, mais encore…

Les aider à réfléchir aux messages de leur dessin, pour mieux les comprendre.

Mais aussi:

C’est l’utilisation de toutes les disciplines artistiques à des fins thérapeutiques. C’est surtout la possibilité de s’exprimer et de se découvrir… Grâce à toutes les formes de mise en image plastique, de musicalité, de mouvement; par la danse ou le théâtre.

Toutes ces activités seront à la fois libératrices et structurantes car elles doivent être contenues au sein d’un cadre thérapeutique.

Depuis toujours l’humain a communiqué à travers les arts: pour s’exprimer, pour s’apaiser et parfois même pour se guérir.

Avec le développement de la psychologie, l’idée que nous avons une partie inconsciente qui parle par symboles, notamment par les rêves, a fait son chemin.

Comme l’art utilise aussi le langage symbolique, il fallait avoir l’idée de s’en servir à des fins thérapeutiques.

L’art facilite l’accès au monde intérieur et nous permet donc l’expression des émotions et idées qui se verbalisent difficilement.

L’art thérapie est un outil qui s’adapte aux gens de tous âges et aucune expérience artistique n’est nécessaire.

Le geste créateur fait appel au corps qui se met en mouvement pour créer une œuvre concrète en sollicitant dans le même temps l’imagination, l’intuition, la pensée et les émotions.

Les images et les formes ainsi créées vont dévoiler certains aspects de soi et vont surtout générer des comportements nouveaux qui contribueront à des mieux-êtres physiques, émotifs ou spirituels.

L’art-thérapie est une pratique très répandue dans les secteurs de la santé. On l’utilise comme mode d’intervention en psychothérapie, particulièrement chez les sujets ayant de la difficulté à exprimer ce qu’ils ressentent par la parole.

Elle constitue une méthode de soin et d’accompagnement qui, en s’appuyant sur la pratique d’une activité culturelle ou artistique, est propice à l’expression subjective et au dépassement des conflits personnels inconscients de la personne en souffrance.

Chez la personne âgée atteinte d’Alzheimer, la perte de mots amène à consulter.

Dans un premier temps l’orthophoniste fait un travail précieux puis, lorsque la «fermeture» ou le «repli» se fait davantage ressentir, le travail de l’art-thérapeute facilitera par le biais du dessin que les mots et les phrases se forment dans la recherche d’explications de l’œuvre.

L’art-thérapie et la médiation artistique auprès de personnes en difficulté ajoutent à l’art le projet de transformation de soi-même.


GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.