Expo: Mark Brusse


À découvrir au Centre d'Art Contemporain d'Eysines : 


 En cliquant sur la première photo, vous lancez le diaporama, merci! 

DSC07661

Mark Brusse, peintre et sculpteur, né en 1937 à Alkmaar aux Pays Bas, parcourt le monde animé d’une curiosité insatiable. 

Après des études à l’Ecole des Beaux Arts à Arnhem (1959), il part à PARIS où il s’installe et réalise ses premiers assemblages en bois: les « clôtures » .

DSC07692

Premier contact avec les Nouveaux réalistes, dès 1961, installé définitivement à Paris, Mark Brusse conçoit ses assemblages d’objets en bois de récupération et divers métaux trouvés dans la rue, qui racontent l’histoire d’éléments rencontrés par hasard et rassemblés selon la fantaisie de l’artiste pour vivre ensemble une nouvelle vie. 

DSC07691

À cette époque, il fréquente les Nouveaux Réalistes réunis autour de Pierre Restany ainsi que ses amis Robert Filliou et Daniel Spoerri.

New York, puis en 1968, exposition  personnelle au StedelijK musuem
d’ Amsterdam.

DSC07663
DSC07664

Il renoue avec le groupe Fluxus connu pour son attachement au caractère événementiel et éphémère de l’œuvre, ce qui conduit Brusse à participer à plusieurs happenings et surtout à collaborer avec le musicien John Cage

DSC07697

En 1969 il représente la France comme sculpteur avec une grande 

«  Occupation de l’espace ».Plusieurs voyages en Asie. 
Biennale de Venise et grande exposition au Musée d'art moderne de la ville de Paris.

DSC07677

Période de travail de six mois en Corée du Sud pour une sculpture monumentale au parc Olympique.
Symposium de sculpture en Corée du Sud à Puyo et au Portugal.
Outre les assemblages, la peinture a retrouvé une place importante dans les années récentes.

Mark Brusse travaille et vit à Paris.

DSC07675

Imprégné de l’histoire de l’art contemporain, son travail présente toujours une vision très personnelle, un goût prononcé pour l’utilisation d’objets du quotidien.

DSC07678

Sa proximité avec l’art minimal est évidente mais surtout empreinte d’affectivité et esthétique. « Comme si la forme n’existait que pour habiller un sentiment ». 

DSC07680

Quel est ce petit personnage, sorte de lutin malicieux, mi-ange, mi-démon.
C'est un Elegua ou divinité de la destinée, célébrée aux Caraïbes et elle nous montre là le chemin de la pensée et du travail de Brusse. 

DSC07681

                                  détail de tableau 

Ouvrant les portes de son univers onirique, invitant à la méditation... tout est symbole chez Brusse. 
Il associe l'eau et le feu, la terre et l'esprit et aussi l'homme dans sa représentation la plus expressive ou tout au moins, dans l'idée qu'il s'en fait. 

«J'ai découverte cette exposition, ce peintre et sculpteur, son oeuvre et ce parcours de 50 années, en compagnie de jeunes, de moins jeunes, et de personnes âgées,
je n'ai pas ressenti un réel engouement, mais cette expo a suscité de la curiosité et pas mal de réflexions:

  •  A la fois intrigante, subjuguante, repoussante, voilà une expo qui ne peut laisser indifférent !
  • Expo certes intéressante avec un peintre et sculpteur, à la vision très personnelle , très proche de l'art minimal tout de même… 
  • Une expo très particulière. 

Je vous invite donc à vous faire votre propre idée en la visitant,
jusqu'au 16 décembre 2012 »

Domaine de Lescombes
198, avenue du Taillan
33320 Eysines

Tél: 05 56 28 69 05

Horaires d’ouverture
Hiver: 14h à 18h
Eté: 15h à 19h

Du mercredi au dimanche à l’exception des jours fériés
(en fonction des expositions)



Photos de l’expo: Florence Mayer.

GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.