Expressions urbaines-Street Art, Graffiti et Lowbrow…  


L’Institut Culturel Bernard Magrez, en collaboration avec la Galerie du jour agnès b., Nicolas Laugero Lasserre et  Spacejunk Art Centers, présente l’exposition: 

  Expressions urbaines- Street Art, Graffiti & Lowbrow  

du 27 septembre 2014 au 1er février 2015. 

Au Château Labottière
16 rue de Tivoli 
33000 Bordeaux  




Vous pensez bien que je suis loin de vous présenter ici tout ce que recèle le château Labottière et ses jardins et le tout nouveau pavillon de la Boétie.
Alors d’ici au 1er février, profitez de toutes ces oeuvres étonnantes, à découvrir en ce lieu que j’aime tout particulièrement, au coeur de ma belle ville de Bordeaux.  


Pour cette fois, le hall d’entrée du château ne m’a pas attiré particulièrement.
Et pourtant, une amie me fait remarquer:le magnifique et authentique vieux plan du réseau du métro de Paris (celui que certains ont pu connaitre)… ayant la possibilité de voir s’allumer toute la ligne de la station choisie, en appuyant sur des boutons! Façon Jukebox !
Mais, je n’ai pas fait de photo, passant dans la salle d’à côté: 
(Je regrette!) 

 En cliquant sur la première photo, vous lancez le diaporama, merci! 

«  Obey (EUA) Guns of Brixston »  ( Paul Simonon) de Shepard FAIREY 2010

«  Obey (EUA) Guns of Brixston »  ( Paul Simonon) de Shepard FAIREY 2010

Obey (EUA) Writing on the wall de Shepard FAIREY 2010

Obey (EUA) Writing on the wall de Shepard FAIREY 2010

-  Plus de quatre-vingt œuvres de street art et graffiti issues de trois collections : galerie du jour agnès b. , Nicolas Laugero Lasserre, Spacejunk Art Centers.
- Plus de 30 artistes français et étrangers exposés.-  
Sept artistes invités à réaliser des installations in situ :  Invader, Alber,  Jef Aerosol, Monkey Bird, Rero, Rouge et Swoon.   

En réunissant quelques-unes des plus grandes signatures du graffiti, du street art et du lowbrow art, l’exposition dresse un panorama des productions artistiques urbaines depuis les années 1970.

FUTURA 2000
De son vrai nom Leonard Hilton McGurr , est l’un des artiste  du graffiti US les plus reconnus dans le monde

FUTURA 2000

De son vrai nom Leonard Hilton McGurr , est l’un des artiste  du graffiti US les plus reconnus dans le monde  

Futura 2000

Futura 2000

Futura 2000

Futura 2000

«Titan of the Industry I » de Andy Howell 2007

«Titan of the Industry I » de Andy Howell 2007

«Night Owl» de Jeff Soto

«Night Owl» de Jeff Soto 

« Snow owl » de Jeff Soto

« Snow owl » de Jeff Soto 


« Soldes» de Brusk

« Soldes» de Brusk 

«Headquarters N° 79» de Blu

«Headquarters N° 79» de Blu 

«Assiette» de Honet

«Assiette» de Honet 

gros plan de l’oeuvre précédente

gros plan de l’oeuvre précédente 

gros plan de l’oeuvre précédente

gros plan de l’oeuvre précédente 


Ainsi Futura 2000 ou JonOne, qui font figure de précurseurs du graffiti  aux Etats-Unis, sont exposés aux côtés de Banksy ou Shepard Fairey, street artistes devenus incontournables.
Les grands noms français tels que Dran, Invader, JR et Jef Aérosol - dont la réputation va bien au-delà de l’Hexagone – sont également présentés aux côtés de nouveaux noms d’une scène urbaine internationale.

Parallèlement et parce que les arts urbains sont par essence une forme d’expression éphémère qui exploite les supports et les surfaces de la ville, l’Institut Culturel Bernard Magrez a fait le choix d’inviter sept artistes à intervenir in situ. Invader

Afin d’orchestrer cet événement de rentrée, l’Institut Culturel Bernard Magrez a choisi d’inviter Nicolas Laugero Lasserre, actuel directeur de l’Espace Pierre Cardin, président-fondateur d’Artistik Rezo et collectionneur passionné de street art pour assurer le commissariat de cette exposition. 
Au delà d’une présentation d’artistes et d’œuvres majeures de la scène actuelle, à l’image du portrait de Barack Obama réalisé en 2008 par Shepard Fairey pour la campagne du président des Etats-Unis, Expressions urbaines embrasse l’ensemble des arts graphiques nés dans la rue. 
L’ambition est ici de montrer que ceux-ci relèvent d’expressions multiples et foisonnantes, de techniques diverses, tout en posant la question de leur origine et de leur destination.
Peut-on en effet encore parler de street art dans sa dimension urbaine et sauvage quand celui-ci s’expose dans une institution ? 
Par quels processus des œuvres issues d’une expression libre et souvent subversive trouvent-elles le chemin des galeries et des salles d’expositions ? 
La réponse se trouve peut-être dans les mécanismes complexes du marché de l’art ou dans des iconographies à la frontière du design graphique et de l’illustration, pouvant aller jusqu’au marketing. 
Une chose est sûre toutefois, le graffiti, le street art et le lowbrow font à présent entièrement partie de l’art contemporain. 




Silpawit Poolsawat

Silpawit Poolsawat 

détail du tableau

détail du tableau 

détail du tableau
Xavier Veilhan vu par Claude Parent 2009
DSC01726
détail du tableau

détail du tableau 

En parallèle d’Expressions urbaines

Les dix bouteilles de vin grand format produites par des artistes issus ou inspirés des arts urbains et invités par l’Institut Culturel Bernard Magrez à l’occasion de Bordeaux Fête le vin 2014, seront exposées dans les jardins du Château Labottière.  


Par ailleurs, les deux artistes en résidence au Printemps 2014 à l’Institut Culturel Bernard Magrez présenteront leurs productions dans un espace dédié.
Mathilde Denize et Elsa Guillaume sont toutes les deux issues de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris.  

Photo de X L'Homme



Photos de : Florence Mayer (sauf la dernière de Xavier L’homme, que je remercie)




GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.