Pierre Chaveau à Lescombes 



Pierre Chaveau, artiste girondin, expose cet automne du 8 octobre au 7 décembre, au centre d'art contemporain du château Lescombes.

Il est né en Dordogne en 1944. 
Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, licencié es Lettres, Arts Plastiques et Sciences de l'Art de l'Université de Paris-Sorbonne, professeur de dessin et d'Histoire de l'Art. 

L'exposition intitulée « Ligne de vie » est construite autour des différentes écritures qu'il a mises en œuvre. 



Le samedi 22 novembre nous est proposé un parcours de l'exposition, de cette rétrospective consacrée à  Pierre Chaveau présent, et qui sera accompagné du comédien Hubert Chaperon* nous lisant des extraits du journal de l’artiste.
Nous avons pu qu’apprécier la diction parfaite de H.Chaperon, même si un peu longuet, sa lecture fut délectable.
Tout comme ses échanges avec P. Chaveau, où nous avons pu là... apprécier leur humour.  


 En cliquant sur la première photo, vous lancez le diaporama, merci!  

M.Pierre Brana, commissaire de l'exposition.

M.Pierre Brana, commissaire de l'exposition. 


Hubert Chaperon* comédien

Hubert Chaperon* comédien et conteur 



Cet artiste complet est passé du portrait académique à l'encre de chine puis à l'abstraction pure.
Les différentes formes d'écriture qu'il a développées peuvent être considérées comme le thème central de la démarche voulue par Pierre Brana, commissaire de l'exposition.
Une démarche qui a demandé un gros travail d'orchestration avec l'adaptation du format des œuvres de Pierre Chaveau à la configuration du site. Plusieurs salons.

Dès l'entrée, ce sont les cartes de vignobles bordelais opposées à des portraits de représentants de la littérature, de la philosophie, de la peinture et de la poésie qui accueillent le visiteur. 
Des maîtres sur les travaux desquels Chaveau a pu nourrir son art : Mauriac, Nietzsche, Gauguin, Cocteau. 



La grande salle est réservée à ses travaux sur la mémoire ou l'histoire des individus à travers les objets. 

Loup vénérable

Loup vénérable 

Encre sur toile

Encre sur toile 

Question de genre sculpture  2014

Question de genre,
 sculpture  
2014

DSC01601

Acrylique sur store,

130x91cm  
1993

Détail de l’oeuvre du dessus

Détail de l’oeuvre du dessus 

L'estran 1984

L’Etran 1984

DSC01606 - Version 2
DSC01606
Sacre du printemps, encre de chine sur papier

Sacre du printemps,
encre de chine sur papier 

c’est une grande motte de beurre  1969

c’est une grande motte de beurre  
1969

En l'occurrence, il s'agit de draps anciens, sortis des armoires de sa grand-mère, qui retracent à eux seuls des lignes de vie allant de la naissance, voire l'étape précédente, jusqu'à la mort, en passant par tout ce dont cet objet peut être le témoin.

À l'étage, deux lignes de vie dialoguent entre elles, chacune racontant son histoire à sa manière. Enfin, l'exposition se termine par un travail de l'artiste sur « l'astronome » de Vermeer. 

DSC01618
Ligne de vie terre de Cassel sur velin d’arches   2012/11

Ligne de vie,

 terre de Cassel,sur velin d’arches  
2012/11

DSC01629
Ligne de vie

Ligne de vie 

DSC01627
DSC01628
DSC01630



Le petit salon se rapporte quant à lui à la période des années 60-70 et sa période Parapluycha, un mouvement avant-gardiste mêlant expositions, improvisations scéniques et performances, parti des Beaux-Arts de Bordeaux ou plus précisément du café Chez Auguste, en 1966 dans le sillage du dadaïsme et du surréalisme et parrainé par André Breton.


 

DSC01616
DSC01615

Le second salon propose des œuvres datant des années 80 sur « l'apparence des choses », notamment avec une série sur la contemplation des galets et la tentative de retranscrire leur énergie. 

Point à la ligne  40 galets

Point à la ligne  40 galets 

Il fait le lien entre le classicisme et l'art contemporain.

Enfin, l'exposition se termine par un travail de l'artiste sur « l'astronome » de Vermeer.

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle 

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle 

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle 

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle 

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle

L’astronome de Vermeer...variation à l’aveugle 


Pierre Chaveau travaille les relations entre la couleur-pigment et la couleur-lumière, les frontières entre le signe calligraphique et l’écriture plastique.
Depuis 1971, il vit sur la côte atlantique où la nature environnante est source de son inspiration.
Dans son univers, en dehors du temps, les humains ne sont pas admis.
Ses œuvres, empruntes de dénuement, sont apaisantes mais aussi mystérieuses. Elle sont habitées d’une présence.



À découvrir au Centre d'Art Contemporain d'Eysines : 

Domaine de Lescombes 
198 avenue du Taillan-Médoc 
33320 Eysines 
tél : 05 56 28 69 05 

À travers le magnolia vénérable du parc de château

À travers le magnolia vénérable, du parc de château 

Pigeon frileux

Pigeon frileux 

* Hubert Chaperon comédien 
ll a joué « Les Taxidermistes » et « Les familiers » (de Renaud Cojo), « Pièces en un acte »Tchékhov (de jean-Louis Thamin) CDN Bordeaux, le rôle titre dans « Ivanov » Tchékhov (de Laurent Rogero) , CDN Bordeaux, « On purge ! » Feydeau (de Jean-Luc Terrade).

Il a écrit et interprété un monologue « Charles Farsura » (La boîte à jouer, à Bordeaux).

Complice de Jean-Philippe Ibos depuis « Les petits écrasés par les gros » en 2002, on le retrouve dans « Qu’est-ce que tu fabriques? », « Bimbeloterie »  ou encore "Conaud frères" aux cotés de l’auteur.




 À découvrir au Centre d'Art Contemporain d'Eysines : 

Domaine de Lescombes 
198 avenue du Taillan 
33320 Eysines 
tél : 05 56 28 69 05 

 Du 8 octobre au 7 décembre 2014 


Photos de l’expo: Florence Mayer.


GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.