Un jour se croisèrent deux êtres...

Nous-sommes-des-Etres-de-lumiere

                                                              Photo: Soriah 


Un jour se croisèrent 


Un jour se croisèrent
Deux êtres qui n'attendaient rien
Et dans les yeux de l'un, l’autre se vit
Comme si c'était la première fois
Ce fut la sensation nouvelle
Et le plaisir serein
Ils ne dirent pas beaucoup de mots
Seulement décider de cheminer ensemble
Sans que leurs mains ne se touchent
Reconnaissant
Qu'à deux mondes distincts
Ils appartenaient
Mais le plaisir envahit leurs âmes
Et perturba leurs plans
Chose qui leur créa angoisse
Et joie à la fois
Sans savoir comment donner forme à cette nouvelle
 histoire

Ils décidèrent de couper du bois
Et construire une maison simple
Toujours sans dire parole
Tout cela coûta du temps
Durant lequel
Ils furent infiniment heureux
Sans dire parole
Mais arriva le jour où la maison fut prête
Et tous deux savaient
Qu'ils n'y vivraient jamais
Chacun réunit ses affaires
Ils se regardèrent tendrement
Se mélangea la crainte et la honte
L'un dit finalement
"Adieu"
Et se séparèrent pour toujours
La maison resta dans la quiétude
Mais non seule
Pour longtemps
Les animaux de la campagne

Vinrent s'approchant
De la belle demeure
Et par la porte ouverte
Un à un entrèrent lentement
En y sentant protection
Chaque animal trouva un recoin
Où créer son espace de vie
Et tous utilisèrent la maison pour toujours. 


ETRES77

                                                    Photo: Anne-Sarah Le Meur


Si vous connaissez l'auteur de ce texte, merci de me le signaler. 

Affectueux

Ce 18 mai 2014, Merci à Daniel.

Ce poème est donc de… 

Armando Bergallo 

GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.