Les aidants familiaux

Scanner

Vous pouvez trouver bien des réponses à vos questions sur le site "Allo-Docteur" :

Les aidants familiaux aussi ont besoin d’aide…

Quelques réponses avec le Dr Marie Sarazin, neurologue à l’hôpital La Pitié-Salpêtrière (Paris):


«Que ce soit en institution, ou en famille, il y a 3 mots-clés: rester calme le plus possible, être patient car il faut répéter les choses… et une régularité.

Plus les choses sont régulières dans la journée, plus ça va être compris plus facilement par le patient. Parfois les soignants sont confrontés à des patients hostiles, parce qu’ils vivent ça de manière intrusive.

Par exemple, il n’est pas facile pour un patient d’accepter qu’on lui fasse sa toilette.

Les soignants doivent essayer de trouver des moyens annexes. On conseille notamment de mettre une musique agréable.

Cela va permettre au soignant de vivre l’acte de soin différemment. Il va être distrait par la musique.

Il faut aussi connaître l’histoire du patient, savoir d’où il vient, quelle était sa dynamique… pour essayer de mieux comprendre la manière dont il exprime les symptômes.»


GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.