La perte de l'audition et la maladie d'Alzheimer


images-1

Il y aurait corrélation entre la perte auditive et le risque de développer une démence ou une maladie d’Alzheimer. 

Des chercheurs proposent deux explications à cette curieuse association. Cette étude publiée dans le célèbre Journal of The American Medical Association (JAMA) a porté sur 2000 personnes âgées en moyenne de 77 ans et recrutées en 1997.Maladie/ORL, Troubles neurologiques  Profil/ Seniors 

images

Les chercheurs constatent que les personnes présentant une perte auditive en début d’étude ont un risque accru de 24% sur une durée de 6 ans de développer des troubles cognitifs par rapport aux sujets dont l’audition est normale.

Deux hypothèses sont avancées pour expliquer cette relation entre baisse auditive et risque accru de maladie d’Alzheimer 
:Les difficultés auditives accaparent les fonctions cérébrales  
:le cerveau est davantage occupé à déchiffrer les sons.
C’est l’isolement social qui résulte de toute perte auditive, qui entraîne des troubles liés à l’âge et notamment une démence ou une maladie d’Alzheimer.
Reste maintenant à prouver que le fait de rétablir une bonne audition contribue à prévenir la maladie d’Alzheimer.

il-existerait-un-lien-entre-les-migraines-et-certains-troubles-de-l-audition-6500153

En attendant, cette étude doit inciter les personnes âgées à prendre en charge toute baisse auditive fortement susceptible de les isoler socialement...


Source: JAMA Intern Med.

GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.