Musée de la Création Franche 



Quel plaisir de découvrir la remise à neuf des salles, murs blanchis et accroche-tableaux de qualité. 

Les oeuvres sont pleinement mises en valeur de ce fait. 

L’ensemble est plus harmonieux, le parcours plus clair, j’ai particulièrement apprécié de retrouver les parties d’origine en bois, portes, et autre fenêtre haute. 

J’ai découvert cette expo, la veille de sa clôture, mais je ne manquerai pas de vous prévenir de la prochaine afin que vous ne manquiez pas cette découverte à votre tour !!


Le Musée de la Création Franche, nous propose deux artistes à découvrir : 



 En cliquant sur la première photo, vous lancez le diaporama, merci! 

Marie AUDIN


Marie Audin est née le 17 janvier 1952 à Paris, d’un père français, directeur départemental de la Poste et d’une mère anglaise, traductrice et généalogiste. 
Elle entreprend des études de médecine qu’elle interrompt trois ans plus tard, en 1969, pour vivre un engagement militant. 


Elle devient ensuite infirmière psychiatrique pendant deux années. 
Puis, à l’âge de vingt-cinq ans, elle reprend ses études de médecine et s’oriente vers la dermatologie, métier qu’elle pratique aujourd’hui en libéral.

Marie Audin dessine depuis l’enfance. 
Elle peint à la gouache, puis à l’acrylique et développe très vite une technique très personnelle : elle dépose des petites gouttes de peinture à l’aide d’une seringue, en essayant de « faire du tricot avec la peinture », explique-t-elle. 
Au décès de ses parents, elle arrête cette activité qu’elle ne reprendra qu’en 2004, suite à un congrès de Dermatologue qui se tient à Bordeaux et en marge duquel elle visite le musée de la Création Franche. La découverte de ce lieu va agir comme un véritable déclencheur. 
Elle s’immerge à nouveau dans la création et pratique cette fois le pricking, terme anglais qui signifie « piquage » ou « piquetage ». 
Autrement dit, elle perfore la feuille de papier, préalablement aquarellée, à l’aide de seringues médicales, ce qui donne un aspect grumeleux à la peau de ses personnages. 

Les traits des visages aux bouches et aux yeux proéminents sont rebrodés de fils de coton et de fils métallisés. 

Certains sont encadrés de passe-partout ovales qui délimitent et accentuent les contours. 
D’autres visages se devinent dans des enchevêtrements protoplasmiques ; d’autres encore, aux formes géométriques, évoquent des sortes de masques épurés. 
Elle produit également des œuvres aux motifs géométriques ainsi que des paysages qui tirent davantage vers l’abstraction. 
Qu’ils soient figuratifs ou abstraits, il se dégage de ces reliefs pigmentés une grande sensualité accentuée par les tons pastel et la finesse de la broderie.

Marie Audin réside à Fontenay-sous-Bois. Très longtemps, elle n’a montré ses créations qu’à ses proches. Depuis son exposition au musée de la Création Franche où son œuvre est entrée dans la collection en 2009, elle a participé à plusieurs expositions parmi « Il était une fois l’art brut » au Musée Art)et(Marges à Bruxelles en 2014.



Albert Louden


Le Musée de la Création Franche consacre une nouvelle exposition personnelle à Albert Louden. Son œuvre a été montrée précédemment dans le cadre de l’exposition collective « Les Jardiniers de la Mémoire » en 1999 et sa dernière exposition personnelle au musée remonte à 2005.

Albert Louden est né le 8 avril 1942 à Blackpool, dans le Nord de l’Angleterre où sa famille s’est réfugiée durant la Seconde Guerre mondiale. 
A la fin du conflit, ils s’installent dans la banlieue Est de Londres.
Issu d’un milieu modeste, il quitte l’école à l’âge de quinze ans et travaille en tant que livreur. 
Puis, après diverses périodes de chômage, il devient chauffeur de poids lourds, métier qu’il exercera durant toute sa vie.

C’est à l’âge de dix-neuf ans, en autodidacte, qu’il se consacre au pastel et à la peinture. 
Installé à même le sol, il préfère travailler seul chez lui durant ses heures de loisir plutôt que de fréquenter un atelier. 
Ses sujets de prédilection sont les paysages, les compositions abstraites et les personnages surgis de son monde intérieur. 
Ces derniers sont représentés tout en courbes, avec des corps et des visages disproportionnés aux bouches grandes ouvertes, parfois menaçantes. 
Ils s’étirent jusqu’à remplir tout l’espace disponible comme pour se libérer des carcans. 
Certains se chevauchent ou s’imbriquent les uns aux autres, traduisant les drames de l’existence et les relations complexes, voire inhumaines, inhérentes à la vie citadine.



 
Les figures aux couleurs vives sont cernées de noir et peintes sur des fonds composés de larges aplats colorés évoquant la nature ou des paysages urbains. 
Ses paysages sont composés de collines arrondies qui évoquent des panoramas alpestres ponctuées de rares maisons et où sinuent des routes qui évoquent sans doute les longs trajets qu’il a effectués durant sa vie de chauffeur routier. 
Enfin, dans ses œuvres abstraites à l’huile, il utilise des couleurs vives apposées à la manière pointilliste.
Albert Louden a toujours travaillé à la fois la figuration et l’abstraction, même si son travail est davantage connu pour ses représentations figuratives. 
C’est le marchand d’art londonien, Victor Musgrave, ami de Jean Dubuffet, qui découvre son œuvre en 1981. 
Mais c’est à partir de 1985, lors de son exposition à la Serpentine Gallery de Londres, que son travail va rencontrer un vif succès. 
Il expose alors dans de nombreuses galeries spécialisées dans l’art brut et outsider en Europe, aux Etats-Unis, au Japon et en Suède.

Albert Louden réside à Leyton. 
Ses œuvres sont présentes dans les collections : Arts Council de Grande Bretagne à Londres, Neuve Invention à Lausanne, l’Aracine au Lam Lille Métropole. 
Elles sont entrées dans la Collection Création Franche en 1993.

 


 

 

 Mais aussi… dans le collectif:

 

Le Musée est ouvert tous les jours, y compris le dimanche (sauf les jours fériés)

De novembre à février : de 14 heures à 18 heures

58 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny

33130 Bègles 

Tél. : 05.56.85.81.73 

GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.