Mon Blog

Édito: Les balades, et autres visites d’expo, ont pour but de faire réaliser que ces sorties peuvent se faire avec des personnes âgées, handicapées, alzheimer…
Dans le cadre thérapeutique, l’extérieur, le monde, amènent une socialisation indispensable.
Mon souci étant de préparer le parcours en facilitant les entrées, et le bien-être de chacun… J’essaie de donner le plus de détails, et reste à disposition si besoin de d’avantage d’informations.
Diaporama en cliquant sur la première photo.  

Tous les billets ↓

Claude Lagoutte

Rendez-vous du 7 octobre au 4 décembre 2022 au centre d’art contemporain, château Lescombes pour une rétropective de Claude Lagoutte.

Notre ami Michel Pécher, scénographe* et puits de connaissances sartistiques et artiste lui même, qui nous recevait à l’accueil du château, ayant pris sa retraite (que nous lui souhaitons heureuse). 
C’est à présent Florence (dont je n’ai pas retenu le nom et à qui j'en demande pardon), qui nous accueille très agréablement, elle posséde de bien solides connaissances et j’ai bien apprécié sa scénographie*… 

*en compagnie de M.Brana commissaire d’exposition et précédent maire d’Eysines. 

Cliquer sur la 1ère photo, pour ouvrir le diaporama…. 

CLAUDE LAGOUTTE

CLAUDE LAGOUTTE 

Peintre appartenant au mouvement du paysagisme abstrait, il fut artiste d’une immense culture, à la fois littéraire et philosophique.

LABOUR 1976

LABOUR 1976

Tout au long de sa vie, il a voyagé un peu partout dans le monde, notamment en Thaïlande, en Inde, au Laos, ou encore en Côte d’Ivoire. 

Son goût pour la peinture s’y est réalisé au travers de grands paysages abstraits.

RENCONTRE AVEC DES HOMMES REMARQUABLES 1982

RENCONTRE AVEC DES HOMMES REMARQUABLES 1982

ABSTRACTION A BRAZZA 1972

ABSTRACTION A BRAZZA 1972


De ses carnets de voyage, il a rapporté couleurs et indices topographiques, a interrogé l’espace, le temps. 

Dans une traduction picturale très personnelle, il a restitué sur ses toiles les itinéraires parcourus en découpant des lanières de tissu ou de papier, en les cousant, les tissant, les colorant. 
De ses longues marches sur les routes et les chemins, a surgi une œuvre puissante, intimiste, comme une méditation qui invite à l’intériorité.

Pour Claude Lagoutte, « une seule chose à peindre : le sentiment de mystère devant le monde ».


CLAUDE LAGOUTTE : ARPENTEUR D’ESPACES

La Peinture : ”Emmène moi promener“

Claude Lagoutte a rêvé la peinture comme espace migratoire. Un espace de salut. Un lieu où cheminer, se projeter, se perdre et renaître, dans lequel sa peinture se fait buissonnière.

Comment situer ce peintre qui, terminant sa double carrière avec le grade de pharmacien militaire en 1977, choisit de suivre un seul chemin, celui de la peinture. Dans l’attente d’une liberté, conscient de sa nécessité vitale indispensable à la création, il aspire à poursuivre ses pérégrinations proches et lointaines, irremplaçables pour nourrir son langage.
Voyageur, écrivain, poète, imagier d’un univers qu’il n’a cessé de parcourir dans la quête insatiable d’un « ailleurs », il est aussi l’expérimentateur d’un territoire où la matière et l’esprit s’unissent dans un chant universel.


ALPES 1968

ALPES 1968

L’œuvre ne cesse de surprendre, d’étonner, d’éblouir, de séduire par une évidence de beauté, une cohérence stylistique, qui n’expliquent pas uniquement la magie et la fascination exercées par ses œuvres.

Il nous faut reprendre son parcours à son commencement, dans sa ville natale de Rochefort qu’il partage avec Pierre Loti.
Tel Janus, l’écrivain romanesque et l’officier de marine fascinent Claude Lagoutte qui recherchera ses traces à Istanbul et Angkor.
L’appel du large a tôt déclenché son imagination vagabonde stimulée par une vie provinciale favorable à la lecture des récits de voyages au Sahara d’Eugène Fromentin, compatriote charentais, dont une œuvre au musée de La Rochelle a déssillé les yeux du jeune Lagoutte qui découvre l’évasion que dispense la peinture.

Ses premiers paysages réalisés dans la campagne naissent de ses émerveillements tant visuels qu’émotionnels.
Son apprentissage autodidacte et ses premiers voyages, au titre de lieutenant en charge

(Article emprunté à Galerie Convergences / Galerie Intuiti © 2013) 

LE PENSEUR A BRAZZAVILLE 1970

LE PENSEUR A BRAZZAVILLE 1970

DESSIN

DESSIN 

DESSIN

DESSIN

DESSIN

DESSIN 

DESSIN

DESSIN 

SAN GERMINIANO 1964

SAN GERMINIANO 1964

VIENTIANE «  TAT HUANG »

VIENTIANE «  TAT HUANG » 

ALGERIE 1967

ALGERIE 1967

 Les photos sont de Florence Mayer (sauf la 1ère) 

Philippe Huart

Au château Lescombes 198 avenue du Taillan 33320 eysines 

Du 31 juillet au 26 septembre 2021 : sous réserve des conditions sanitaires


Philippe HUART (bio)

Les toiles de Philippe Huart interpellent d’abord par leurs couleurs éclaboussantes, mais immédiatement elles laissent une impression de noirceur, d’inconfort. 

Même si elles évoquent l’univers du Pop ART, elles dérangent. 

Est-ce dû à la technique ? à la perfection glacée du rendu ? à la juxtaposition d’éléments antinomiques ?

Face à cette touffeur, le spectateur est laissé seul avec sa propre interprétation.

À vous de voir et d’apprécier cette technique époustoufflante pour l’autodidacte qu’il est! 

Cliquez sur la 1ère photo>> Diaporama 

En connaissance de cause  2018

En connaissance de cause  2018

Nova express 1997

Nova express 1997

Tout est achevé 2014

Tout est achevé 2014

Graphite

Graphite 

Strawberry fielfs

Strawberry fielfs 

Oh les beaux jours 2019

Oh les beaux jours 2019

Philippe Huart
Soul kiling experience 2014

Soul kiling experience 2014

L'étage

  Photos de l’expo Florence Mayer 

À la mémoire de l’artiste Floréal Otero

En souvenir de mon prof de décoration & d’étalagisme,exigeant avec ses élèves, on ne pouvait que reconnaître son génie créatif... J’ai eu la joie de le revoir en son atelier en présence de Mado… Pensée émue.    

Une de ses 1ère expo

Une de ses 1ère expo 

Une de ses dernières expo.

Une de ses dernières expo. 

Aujourd’hui : 

À l'Espace Saint-Rémi
4 rue Jouannet 33000 Bordeaux

Jusqu'au dimanche 8 août 2021

Cliquer sur la 1ère photo, pour ouvrir le diaporama…. 

Carte Otéro 3

Les peintures de Floréal Otero nous racontent un Bordeaux à jamais disparu.

Près de 60 années durant, suivant sa sortie des Beaux-Arts de Bordeaux, le peintre Floréal Otero a inlassablement promené son carnet de croquis dans tous les quartiers de la ville, captant sur le vif les paysages de celle-ci, et ses métamorphoses. 

De retour de son atelier de Latresne, il reprenait ses dessins pour en tirer des toiles dans lesquelles de vifs aplats colorés viennent souvent contrepointer la grisaille ambiante.

Aujourd'hui, huit ans après sa mort, ses tableaux constituent un témoignage inestimable sur la transformation de la ville : des carrières de pierre de Floirac aux chantiers navals de Bassens, de l'ancien quartier de Mériadeck aux usines de La Bastide, de la Victoire à Pey-Berland, ils nous révèlent un autre visage de Bordeaux, nous racontent une ville à jamais disparue. 

C'est ce que veut montrer cette exposition présentée à l'Espace Saint-Rémy, proposant une sélection de toiles des années 1950 à 1990. Les plus âgés d'entre nous y retrouveront certainement de nombreux souvenirs ; quant aux plus jeunes, ils pourront replonger en images, par la grâce d'un artiste habité, dans une ville qu'on ne connaît plus.

Cliquez sur la première photo> diaporama 

la dame aux ballons 1954

la dame aux ballons 1954

Chien qui pisse 1954

Chien qui pisse 1954

Cheval à roulotte- restaurant chez Etienne place Mériadeck 1964

Cheval à roulotte- restaurant chez Etienne place Mériadeck 1964

Démolitions aux Capucins

Démolitions aux Capucins 

Place Pey Berland 1961

Place Pey Berland 1961

Place Pey Berland

Place Pey Berland 

Chargement de bois à Bassens

Chargement de bois à Bassens 

Le bulldozer jaune et les réservoirs verts

Le bulldozer jaune et les réservoirs verts 

Rive droite près de l’Octroi quai de Queyrie 1957

Rive droite près de l’Octroi quai de Queyrie 1957

La garonne vue de Lormont 1957

La garonne vue de Lormont 1957

Les grues au Bassin à flot, Bacalan

Les grues au Bassin à flot, Bacalan 

le bateau rouge orangé 1968

le bateau rouge orangé 1968

Remorqueur au Bassin à flot 1993

Remorqueur au Bassin à flot 1993

Le remorqueur

Le remorqueur 

Péniches sur la Garonne

Péniches sur la Garonne 

Sa signature

Sa signature

Otéro sa bio



Les photos sont de Florence Mayer 



Tous les billets

Haut de la page ↑

 GE Florence Mayer
Assistante en Gestion du Quotidien
Art-thérapeute

Création du site: 26/12/09.